En savoir plus sur le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation avec IP-Formation, c’est:

  1. Dénicher un futur talent à coût réduit.
  2. Recruter un élément motivé, désireux d’apprendre et rapidement productif.
  3. Participer à son évolution professionnelle.
  4. Préparer son intégration définitive à la fin de ses études

Chez ip-formation, nous aimons assimiler le contrat de professionnalisation à une longue période d’essai qui aboutit 8 fois sur 10 à l’intégration de la ressource en CDI. Le contrat de professionnalisation : un investissement réussi!

« … l’intégration d’Anthony au sein de notre équipe technique ne s’est pas faite sans heurts mais sa persévérance et son ambition en font aujourd’hui un élément clef de notre équipe … »

E. Tournade, PDG de la société Auranext (92)

 

Profitez de notre savoir-faire pédagogique (formations axées métier) et de notre connaissance du marché de l’emploi informatique pour sécuriser et optimiser vos futurs recrutements.

Les avantages financiers du contrat de professionnalisation

Rémunération

La rémunération est calculée en fonction du SMIC, variant selon l’âge du candidat :

-> De 65 % à 80% du SMIC ou du minimum conventionnel pour les jeunes de moins de 21 ans
-> 80% du SMIC ou du minimum conventionnel pour les candidats de 21 ans à 25 ans.
-> 100 % du SMIC ou du minimum conventionnel pour les candidats de 26 ans et plus.

Réduction Fillon.

L’employeur bénéficie d’une réduction sur les bas salaires, sous la forme d’une baisse des cotisations sociales patronales. Elle concerne les cotisations maladie, maternité, vieillesse, invalidité, décès et les allocations familiales.

  • Cette exonération porte sur la durée totale du contrat.
  • La réduction est calculée sur la base d’un coefficient.
  • Il est défini par le montant du SMIC retenu, la rémunération annuelle et la taille l’entreprise.
  • Le coefficient est dégressif: plus le salaire est bas, plus le coefficient est important.

(coéfficient maximal pour les salaires inférieurs ou égaux au SMIC).

Pour plus d’informations: URSSAF.

Prise en charge de la formation de votre salarié par votre OPCA

Les organismes paritaires collecteurs agréés prennent en charge les actions de formation sur la base de forfaits horaires.

Ces forfaits doivent être définis par conventions ou accords collectifs de branche ou à défaut, des accords collectifs conclus par les organisations représentatives d’employeurs et de salariés signataires d’un accord constitutif d’un OPCA interprofessionnel.

En l’absence de forfaits horaires fixés par un tel accord, la prise en charge des actions se fait sur la base de 15 euros HT par heure de formation.

Certains OPCA peuvent de plus verser une aide à l’entreprise dans le cas où le « forfait employeur » est supérieur au coût de formation.

Aide forfaitaire à l’employeur

L’aide forfaitaire à l’employeur (AFE) au titre des contrats de professionnalisation est attribuée par Pôle emploi aux employeurs qui embauchent, dans le cadre d’un contrat de professionnalisation en CDD ou en CDI, un demandeur d’emploi de plus de 26 ans, bénéficiaire ou non de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE).
Le montant de l’AFE est fixé à 2 000 € et est proratisé en cas de temps partiel.
Source : Pole emploi.

Aide à l’exercice de la fonction tutorale

Les OPCA peuvent prendre en charge une partie des frais liés à l’exercice de la fonction tutorale. Les conditions d’obtention et le montant de l’aide diffèrent selon les OPCA.